Violoncelliste originaire de Metz, Cyrielle Golin a été invitée depuis le début de sa carrière à se produire en tant que soliste dans de nombreuses salles notamment pour les concertos de R. Schumann, J. Haydn, C. Saint-Saëns, CPE Bach et le double concerto de J. Brahms.

La recherche de fusion liée à la nature même de la musique de chambre et la nécessaire ascèse que requiert cette discipline l’amènent à jouer au Konzerthaus Berlin, Schloß Nymphenburg (Munich), Academy of Athens, Palazzo Albrizzi (Venise), et dans les festivals Format Raisins, Festival Flam’, Le chant de la rive, Les Musicales d’Arradon, Les Musicales de Ristolas, Les Musicales de Bandol, Les jeux du baroque, Musiques en voûtes, Musique à Vars, Moments musicaux de Chagny, Le Mai Musical en Pays Saujonnais, Les Mercredis Musicaux de Saint-Pierre-en-Vaux, Musiques sur les côtes, … Elle a également participé en 2019 à l‘émission radiophonique Générations France Musique présentée par Clément Rochefort durant le Festival d’Aix-en-Provence et lors du Musikszene sur la Deutschlandfunk de Berlin à l’occasion de la redécouverte d’oeuvres d’Hanning Schröder.

En 2015, elle fonde le Quatuor Akos, quatuor à cordes dont l’esthétique sonore tend vers un regard historique grâce à l’utilisation d’archets classiques ou modernes, selon le répertoire approché. En adéquation avec cette recherche, le Quatuor a ainsi pu être choisi pour participer à l’exposition L’Archet Révolutionnaire de Londres en 2015, à celle de Saarbrücken en 2018 ainsi qu’aux Rencontres autour des archets baroques et classiques de Saint-Romans-lès-Melle en 2016.

Grâce à sa complicité humaine et artistique avec le pianiste Antoine Mourlas, elle a développé une passion pour la redécouverte de compositeurs romantiques oubliés qui aboutira notamment à la sortira du disque « Un moment musical chez les Schumann » à paraître le 31 janvier 2020 avec le label KLARTHE Records.

Son attrait pour les arts de la scène lui a par ailleurs permis de collaborer avec le chorégraphe Alexander Ekman pour le ballet Cacti donné au Saarländisches Staatstheater, puis au Theater Heilbronn pour la saison 2015-16. Elle a élaboré la partie musicale et joué sur scène pour la pièce de théâtre Amadeus de Peter Schaffer, mise en scène par Paul-Emile Fourny à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole et au Théâtre de la Manufacture de Nancy en 2018.

Cyrielle Golin s’est formée auprès de Jean Adolphe au CRR de Metz, de Philippe Muller au CRD d’Aulnay-sous-Bois, du Quatuor Ysaÿe en Cycle concertiste au CRR de Paris, puis a intégré la Hochschule für Musik Saar dans la classe de Gustav Rivinius où elle a brillamment obtenu son diplôme de master. Elle bénéficie également des conseils d’artistes tels que Luc-Marie Aguera, Jérôme Akoka, Belcea Quartet, Chiaroscuro Quartet, Quatuor Danel, Quatuor Debussy, Quatuor Mosaïques… Durant ses études, elle a été lauréate de plusieurs prix internationaux dont le Concours international de violoncelle de Woluwe-Saint-Pierre, FNAPEC, Bellan… mais aussi le 3ème Prix et Prix Bärenreiter lors du 13th International Mozart Competition (Mozarteum Salzburg) avec le Quatuor Akos, qui par ailleurs sortira en 2021 un double disque consacré aux six quatuors de l’opus 76 de Joseph Haydn avec le label NoMadMusic. Cyrielle est également lauréate de la Fondation Roi Baudoin – Fonds Fravanni et soutenue par Musique à Flaine depuis août 2014.

Désireuse de valoriser le répertoire de musique de chambre en favorisant la rencontre entre artistes messins et internationaux, elle est soucieuse de transmettre des valeurs de partage musical aux jeunes musiciens; c’est ainsi qu’en 2017, Cyrielle Golin a créé et pris la direction artistique du Festival de Musique de Chambre de Metz.